People at Work – Quand la motivation fait la différence

La démotivation est devenue multiforme : elle englobe des facteurs traditionnels tels que la lassitude de son poste, l’envie de changer de manager, le souhait d’évoluer, auxquels s’ajoute la crise de sens, voire le sentiment d’inutilité renforcé pendant la crise sanitaire.

Ceci a suscité des réflexions plus larges sur le sens qu’il y a « à perdre sa vie à la gagner » et a soulevé un grand nombre d’interrogations sur la « valeur du travail ».

Si la période a été riche en enseignements et nous a montré qu’il fallait encadrer différemment en évoluant vers des systèmes plus collaboratifs, nous observons que l’individu a davantage envie d’exister. Au contrat de travail se superpose alors un contrat social, fondé sur une logique de réciprocité qui ne se limite pas à l’échange d’un salaire contre un travail.

Plus que jamais, le manager doit motiver et donner « l’envie d’avoir envie ».

L’entreprise devra se réinventer pour « motiver » ses salariés, les managers aussi, mais, en contrepartie, le collaborateur devra, lui aussi, savoir donner à l’organisation qu’il aura choisie.

Ma contribution dans People at Work Magazine. 

 

 

👉 Lire l’article en ligne

https://www.peopleatwork-mag.com/le-role-cle-des-managers/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *