Ancien G.O. au Club Med, y’a-t-il une vie professionnelle après ?

Club Med Photo 3

Le Club Med est une entreprise mythique. Les G.O. (Gentils Organisateurs), la marque de fabrique du Club le sont aussi. Prêts à tout inventer, tout imaginer pour créer la magie durant quelques mois, quelques saisons…

Mais comment vivent-ils l’entreprise quand ils y travaillent et exercent mille et une vies ? Que font-ils après cette expérience visiblement inoubliable ? Quelles sont les qualités qu’on leur attribue ?

Soucieuse du développement de sa marque employeur, l’entreprise qui recrute chaque année 6000 collaborateurs dans le monde (dont près de 3 000 en France)  a mené pour la seconde fois une étude sur l’employabilité de ses anciens G.O. afin de confronter sa promesse employeur « le bonheur de se révéler » et la valeur d’employabilité de l’entreprise. Cette étude apporte également des précisions sur l’image et la réputation du Club Med en tant qu’employeur.

J’ai le plaisir de vous dévoiler, en exclusivité, les résultats.

Méthodologie de l’étude

Pour réaliser cette étude, le Club Med a interrogé 2694 anciens G.O. ayant travaillé au Club Med entre 2012 et 2015. 1078 anciens collaborateurs (représentant 16 nationalités) ont répondu à un questionnaire en ligne. Par ailleurs 32 entretiens ont été menés avec des recruteurs et des équipes RH ayant embauché des anciens G.O.

Le « bonheur de se révéler », la promesse du Club Med auprès des G.O. qui s’est bâtie autour de 3 piliers : Progresser professionnellement/ Se développer personnellement/ Une expérience de vie unique

Après leur expérience au Club Med, 93% des G.O. interrogés pensent qu’ils ont développé des atouts professionnels. Ils affirment avoir occupé des fonctions de manager d’équipe (52%), développé une expertise métier grâce au Club Med (57%) ou encore avoir au moins suivi une formation (60%) sur un des sujets suivants : développement de la relation clients haut de gamme dans un milieu multiculturel, développement personnel, langues, management, travail d’équipe team-building, formation métier.

97% d’entre eux estiment avoir développé des atouts personnels. Le Club Med leur a donné la possibilité de se surpasser (88%), de développer leur talent relationnel (57%) ou encore de s’ouvrir à de nouvelles cultures grâce à la mixité des équipes (37%).

Mais le Club Med c’est « Une école de la vie », « une expérience unique indescriptible » disent les G.O. 95% d’entre eux estiment qu’ils ont vécu leur passage au Club Med comme « une aventure humaine ». Et 90% d’entre eux recommanderaient l’aventure à un proche.

Le Club Med, c’est aussi une ouverture indéniable à l’international. 28% des G.O. interrogés ont en effet été séduits par la dimension multiculturelle. 66% ont appris au moins une langue étrangère au Club Med et après l’expérience du « Club », 27% ont obtenu des opportunités professionnelles à l’international. Notons que 19% ont trouvé ensuite un emploi à l’international.

Club Med Phuket GOs

Néanmoins, quelques axes d’amélioration sont pointés  par les anciens collaborateurs :

  • 24% des interrogés évoquent des problèmes relationnels avec leur manager.
  • 16% racontent le caractère étouffant de la vie de village, du manque de temps pour soi et de l’absence de vie privée.
  • 15% regrettent les horaires de travail trop importants et la fatigue chronique.
  • 5% estiment que leur salaire au Club Med est trop faible par rapport à l’investissement demandé par l’entreprise.

 La direction du Club Med est très attentive à ces remarques même si ces remontées restent faibles au regard des retours majoritairement positifs.

Le Club Med a une bonne réputation auprès d’autres professionnels du secteur de l’hôtellerie, du luxe et du tourisme

Ce qui ressort des entretiens menés avec des recruteurs et des équipes RH ayant embauché des anciens G.O au sujet de l’expérience Club Med :

  • UN AVIS POSITIF SUR L’EXPÉRIENCE CLUB MED
  • DES COMPÉTENCES RELATIONNELLES ET EN LANGUES ÉTRANGÈRES VALORISÉES ET APPRÉCIÉES
  • DES ACQUIS PROFESSIONNELS
  • UNE RÉFÉRENCE PROFESSIONNALISANTE QUI PEUT ÊTRE PERÇUE COMME UN PLUS SUR UN C.V.

Club Med Photo 6

 L’expertise métier acquise au Club Med est un bagage valorisant pour poursuivre sa carrière dans l’Hôtellerie-Restauration-Tourisme et le commerce pour 54% d’entre eux. L’expérience Club Med est ainsi considérée comme un gage de qualité qui peut faire la différence même si quelques questions restent en réserve pour les professionnels. « Oui, c’est un tremplin et oui c’est une très bonne expérience ! Après il reste ce questionnement : comment cette personne va-t-elle pouvoir s’adapter dans un environnement plus traditionnel ? » commente un RRH d’un Grand groupe hôtelier.

« Pour nous, l’expérience Club Med n’est pas déterminante mais c’est un plus, oui. » complète un RRH d’un Grand groupe de luxe.

La relation client est un atout professionnel reconnu des G.O. qui séduit les entreprises.

« C’est une assurance, celle d’avoir une personne qui sait ce qu’elle fait. C’est également du temps de formation en moins sur certains aspects de la relation client. » ajoute un RRH d’un Grand groupe hôtelier.

Le Club Med : une belle carte de visite pour les G.O. qui leur permet de développer leur employabilité

L’image du G.O. multi-casquettes, gentil organisateur, animateur sans forcément posséder une grande expertise métier semble donc très loin. Avec la montée en game de l’entreprise, l’expérience Club Med est aujourd’hui considérée comme une réelle expérience « professionnalisante ». L’étude démontre ainsi une forte employabilité après « le Club » : 100% des anciens G.O. interrogés sont actifs aujourd’hui (dont 51% ont obtenu des CDI).

A l’intérieur de l’entreprise

Si 43% des interrogés ont été séduits par la possibilité de voyager, cet avantage n’est plus en tête des points forts professionnels appréciés au Club Med. Il cède la place à d’autres critères plus axés sur l’évolution professionnelle comme l’employabilité interne. Les points forts pour les G.O. sont désormais : les opportunités d’évolution en interne, les moyens mis à disposition pour travailler et la responsabilisation.

A l’ extérieur de l’entreprise 

Les G.O. parviennent à trouver leur place sur le marché de l’emploi : 83% ont retrouvé un travail dans les 6 mois qui ont suivi leur dernière expérience au Club Med. 23% sont aujourd’hui cadres, chefs d’entreprise ou en profession libérale.

82% estiment avoir eu autant, voire plus, de responsabilités dans leur nouvel emploi suite à leur expérience Club Med.

Découvrez l’infographie et les chiffres clés de l’étude 

Etude employablite VF

 

2 commentaires

  1. Vaillant Répondre

    Bravo et merci pour la qualité de votre article que j’ai trouvé très intérressant. Nous sommes en effet loin de ce que l’on peut imaginer du « G.O. Bronzé » s’activant bénévolement dans des lieux paradisiaques. Ils peuvent être fiers de travailler dans un Groupe où tout est fait pour satisfaire les clients tout en étant à l’écoute des salariés.

    • Agnès Duroni Auteur de l’articleRépondre

      Merci beaucoup! Oui en effet nous sommes très loin des Bronzés. Le Club Med a su faire évoluer les G.O. qui ont des expertises métiers beaucoup plus fortes aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *